La deuxième réunion de coordination en vue de mener à bien le défilé de la 133e fête internationale du travail s’est tenue ce mardi 16 avril 2019 dans l’un des bureaux de la Région.

A cet effet, à plusieurs sous-commissions à l’instar de la commission santé, parade, communication …avaient été assignée à une tâche bien précise, leur donnant donc, l’occasion de parler de leurs attentes et de leurs difficultés. Ceci devant permettre au Gouverneur de la Région du Littoral de les évaluer et de les régler avant la célébration de la fête le 1er mai prochain. Une fête qui se célèbre sous le thème protection du travailleur: vecteur de justice sociale et de travail décent au Cameroun.

 Des dispositions ont été prises pour améliorer les conditions du travailleur et faciliter le bon déroulement du défilé le jour dit. Pour le président de la commission d’organisation du défilé, Martin Penda “Mr le gouverneur a donné la parole à toutes les sous-commissions pour que chacun parle de ses préoccupations, parce qu’il est justement là pour les évacuer. Nous sommes là pour attendre et tout faire pour que le défilé se passe bien. Le défilé de cette année est placé sous le signe de la sécurité et de la discipline, beaucoup de société se plaignent qu’il n’y a pas beaucoup d’ordre, mais en fait c’est nous même qui sommes indisciplinés et des mesures sont en train d’être implémentées pour le bon déroulement du défilé “.

Dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail de  l’employé, Angeline Sankep  Délégué Régional du travail et de la sécurité sociale laisse entendre que ” le gouvernement a un souci de sortir les travailleurs de l’informel pour le formel et la tâche n’est pas facile, mais le processus est déjà engagé avec l’appui du BIT”.

La prochaine réunion est prévue le 24 avril prochain.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de