Sincérité et loyauté, ce sont des mots  employés par Abdoulaziz Bouteflika dans une lettre d’excuse adressée aux Algériens. Il décrit ainsi son règne qui aura duré 20 longues années.

« J’ai consacré ces vingt dernières années à votre service, et Dieu est témoin de ma sincérité et de ma loyauté », poursuit Abdelaziz Bouteflika, évoquant ses actions « certaines satisfaisantes et d’autres moins, le propre de l’action humaine étant qu’elle est toujours à parfaire » ; « L’erreur étant humaine, je vous demande pardon pour tout manquement, par une parole ou un geste, à votre égard » et « comme toute chose a une fin, je vous fais mes adieux même s’il n’est pas facile pour moi de vous exprimer toute la sincérité de mes sentiments », ajoute le chef de l’État déchu, qui a remis mardi soir sa démission après avoir été défié par la rue et l’armée. « Je quitte la scène politique sans tristesse ni peur pour l’avenir de notre pays » et « je vous exhorte à demeurer unis, à ne jamais vous diviser ». Ces extraits de discours seront sans nul doute les dernières déclarations officielles du Président de l’Algérie. Abdoulaziz Bouteflika a été chassé du pouvoir par un peuple qui a longtemps supporté le moindre de ses caprices.

Comme plusieurs autres présidents africains, Abdoulaziz Bouteflika malgré son âge avancé (85 ans) et sa santé très affaiblie, comptait briguer un autre mandat après plus de 20 ans de règne. Il aura suffi à son peuple, un peu moins de 30 jours de soulèvement pour venir à bout de cette volonté de régner à vie. Des manifestations déterminantes et imposantes ont finalement eu raisons de BOUTEFLIKA.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] la chute du faucon blanc Abdoulaziz Bouteflika, c’est au tour du président du conseil constitutionnel algérien Tayeb Belaiz de […]