Le social democratic front (sdf) a célébré son 29e anniversaire ce Dimanche 26 Mai 2019. A cette occasion, la circonscription électorale  Douala 5e a organisé une rencontre politique marquée par la présence de deux hauts cadres du parti en l’occurrence le 1er vice – président du SDF, l’honorable Joshua osih et le président régional du SDF pour le littoral, l’honorable Jean Michel Nintcheu.  Ils avaient à leur côté  respectivement le président de la circonscription électorale Douala 5.1, l’adjoint au Maire de Douala 5e Carlos Ngoualem et celui de la circonscription Douala 5.2 Salvador kamga. La réussite de ce meeting anniversaire est à mettre à l’actif du comité d’organisation, piloté par Me Payere Paul, qui a bien voulu nous accorder un entretien sur les prochains défis auxquels le sdf  va faire face dans les jours à venir.

Me Payere  Paul  est ce que le combat politique va encore se poursuivre  le terrain, après ces  29 ans de lutte pour la démocratie et la liberté au Cameroun ?

Face aux multiples épreuves que nous avons affronté, les intoxications auxquelles nous sommes victimes, le sdf  continu son bonhomme de chemin. Vous savez, en politique on ne lâche pas prise .parce que l’adversaire cherche toujours à te noyer. Certains ont vite fait de dire que le SDF est mort et enterré. La conférence organisée le 03 Mars ici et ce jour l’anniversaire du parti sont la preuve vivante que le SDF est debout. Vous avez vu la démonstration de force du sdf cet après midi.je tire d’ailleurs un coup de chapeau à la circonscription électorale Douala 5 pour son dynamisme .le sdf  vit correctement à Douala 5e. Nous allons sûrement dans une direction sans changer de philosophie. Pour moi la bataille est là. Persuadé qu’en politique, on ne dort pas .Dès lors que vous dormez, l’adversaire prend du terrain. Nous allons continuer à nous battre. D’ailleurs nous célébrons cet anniversaire sous le signe de la réussite et la persévérance

Quels sont les prochains défis du sdf sur le champ politique camerounais ?

Vous avez dû constater qu’on n’a pas défilé le 20 Mai dernier. Parce qu’au sdf nous exigeons un dialogue inclusif pour une résolution définitive de crise dite anglophone dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Vous savez aussi que ce mot dialogue a toujours  été prôné par le SDF depuis le déclenchement de la crise. Notre principal défi actuel est de pouvoir  taire les armes aux nord-ouest et au sud-ouest Chaque fois que le problème du Nord-ouest et sud-ouest se pose, les députés sdf  exigent que le sujet soit débattu à l’Assemblée nationale Seulement le Rdpc est toujours réticent.  Dieu merci, ces derniers temps, ils se rendent compte que la voie incontournable demeure le dialogue. Nous voulons ce dialogue. Après cette étape, nous verrons dans quelle mesure on peut organiser une élection transparente au Cameroun. A un moment donné, même s’il faut descendre dans la rue,on est prêt d’y aller afin de changer les choses de manière radicale.il faut que désormais dans ce pays , qu’on organise de vraies élections. Durant ces 29 ans de vie, notre parcours a été jonché de beaucoup d’embûches. Mais le sdf  sait toujours contourner les obstacles et se maintenir au sommet.On a beau dire que le SDF a été relégué au 4é rang. Je ne sais pas si  c’était ce semblant d’élection présidentielle qui fait la côte d’un parti.

D’aucuns assimilent ces 29 ans à l’opposition comme un échec. Êtes-vous du même avis?

Comprenez! Nous ne sommes pas au pouvoir. Nous sommes une force de l’opposition. Combien de partis d’opposition se sont créés et ont par la suite disparu? Est-ce que le SDF peut disparaître, je dis non. Ce n’est pas un échec. C’est plutôt l’âge de la maturité. Sur le plan politique, le social démocratic front s’impose plus que tout autre parti politique d’opposition. A une certaine période, le SDF contrôlait toutes les Mairies de Douala. Vous avez vu les centimes additionnels communaux ont été redistribués dernièrement. Mais la Mairie gagnée par le sdf  à Douala 3 a été lésée. Quand on résiste pendant 29 ans face à ces méthodes draconiennes, ça veut dire que le sdf  est un parti solide. Les camerounais devraient comprendre que le SDF a une philosophie socialiste. Notre parti cherche à ce que le Cameroun se développe avec nos idéaux .Nous allons changer le pays.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de