A une semaine de la rupture du jeûn de mois du Ramadan, les prières s’accentuent dans les mosquées  et autres lieu d’adoration  d’Allah  de la ville  de Douala. Il est question pour chaque fidèle musulman d’accomplir avec plein succès ce 3e pilier de l’islam .c’est le cas de Mustafa youssuf qui s’adonne  à joie coeur à la prière au quotidien en compagnie de ses frères musulmans. La séance consacrée à la  prière se déroule dans une mosquée située dans l’enceinte de la station totale au lieu-dit  feu rouge Bessengue.

Ici le respect scrupuleux des heures de la prière est un devoir, voire une tradition chez le fidèle musulman. C’est un moment où le musulman est en parfaite connexion avec Allah .ces séances de prières qui sont habituellement précédées par certaines   modalités d’usages, sont  dirigées par un ministre de culte sous l’appellation de  l’iman. C’est un moment assez particulier chez le musulman. ” En pratiquant le jeûn, le musulman se se sent d’abord heureux…heureux parce que c’est une épreuve difficile et capitale …lorsque tu le mènes bien, tu te sens heureux… Tu te sens en train de t’approcher vers la piété …souligne Mustafa Youssuf.

Pour mener à bon escient son jeûn, le musulman doit d’emblée observer une série de règles édictée dans le saint coran. Tout d’abord, le fidèle musulman doit s’abstenir de manger et de boire. Toutefois, il peut manger avant l’aube avant que le jour ne se lève c.à.d. avant l’appel de la dernière prière du matin. La rupture du jeûn intervient généralement après le coucher du soleil. Le musulman doit aussi s’abstenir à faire des rapports sexuels avec sa conjointe. Il est appelé à éviter de profaner des paroles interdites telles que l’outrage, le mensonge, la calomnie, ou outrepasser les limites de ces paroles comme les mauvaises blagues. Le musulman doit également s’abstenir de tout ce qui peut endommager son organisme.

La rupture du jeûn.

Ce moment important intervient après le coucher du soleil. L’on doit rompre son jeûn avec des boissons licites, des fruits, de la bouillie, accompagné des nourritures légères. A l’instar du riz, de la banane et même du viande. Cependant il est conseillé au fidèle musulman de consommer avec modération. Car il doit être un homme de juste milieu.  Cet instant est sacré pour  le musulman. Il doit faire l’effort d’être miséricordieux, d’être gentil pendant le moment de la rupture  du jeûn. Une attitude qui se traduite généralement par le partage, l’aumône à l’égard des fidèles nécessiteux qui peinent à trouver le nécessaire pour rompre le jeûn.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de