Le ticket qualificatif obtenu samedi 23 Mars dernier à Yaoundé, aurait pu être annulé, les Lions indomptables reviennent de loin. Initialement Pays hôte de la CAN 2019, le Cameroun s’est vue retirer l’organisation de la compétition au mois de décembre dernier par la Confédération Africaine de Football (CAF). Une décision selon l’article 92 de la CAF qui disqualifie le Cameroun pour deux (2) éditions de CAN.

Les Comores ont récupéré la balle au rebond et ont saisi le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Les Cœlacanthes qui devaient chercher leur qualification à Yaoundé, se heurtaient jusqu’à présent à des difficultés financières, qui les empêchaient d’avancer les frais indispensables pour lancer cette procédure. Mais la mise en place d’une collecte en ligne a permis aux Comores de récolter plus de 19 000 euros, suffisant pour démarrer la procédure. Un effort  reçu par le TAS et qui a envoyé un accusé de réception. Celui-ci a été repris par BEN AMIR SAADI Manager de l’équipe comorienne, sur les réseaux sociaux. Une situation qui pourrait voir le Cameroun être disqualifié de la CAN 2019.

La CAF qui est l’instigateur de cette affaire, dispose de 20 jours pour préparer une réponse digne, avant que le TAS  ne prenne l’affaire en considération. Dans le même temps les Comores vont devoir encore collecter le reste des frais à débourser. Pour rappel, la sélection insulaire demande à tout prix et à tous les prix l’application de la l’article 92, qui disqualifie le Cameroun automatiquement. Affaire à suivre.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de