Encore le colonel KALKABA MALBOUM, patron de l’athlétisme africain. Le camerounais a brigué un second mandat consécutif à la tête de la Confédération africaine d’Athlétisme, en battant le tunisien KHALDE AMARA, 44 voix contre 7. C’était le lundi 15 Avril dernier à Abidjan en Côte d’Ivoire, lors du 28ème congrès de la Confédération Africaine d’Athlétisme.

Candidat à sa propre succession, le Colonel HAMAD KALKABA MALBOUM conserve son poste de président de la Confédération Africaine d’Athlétisme. A l’issue du 28ème congrès de la CAATH tenu le 15 Avril dernier à Abidjan en côte d’ivoire, le camerounais  a été réélu avec 44 voix contre 7 pour son challenger le tunisien Khaled Amara. Le président actuel du comité national Olympic et sportif du Cameroun, va présider aux destinées de l’instance faîtière de l’athlétisme africain durant les 4 prochaines années. Une victoire qui apparaît comme une lueur d’espoir, car HAMAD KALKABA MALBOUM avait déclaré avant les élections  «« J’ai le moral haut, tout en espérant que la chance sera de mon côté »». Une réélection qui lui permettra alors d’amorcer les principaux chantiers et les rendez-vous répertoriés lors du conseil d’administration de l’instance en l’occurrence, l’introduction du chronométrage électronique, ou encore un programme de développement destiné aux universités. Il va aussi devoir mettre en place les moyens qui permettront aux athlètes africains de participer au championnat du monde de SEPT au QATAR et les jeux olympiques Tokyo 2020. C’est donc sous sa nouvelle casquette qu’il a procéder ce Mardi à Abidjan, au lancement des troisièmes championnats d’Afrique d’Athlétisme des U18 et U20.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de