Le Cercle de Réflexion des Élites de Bonaberi (C.R.E.B)  s’est réuni ce samedi 08 juin 2019 en assemblée générale. Les travaux de cette séance  plénière ordinaire se sont déroulés dans la résidence du président exécutif Ibrahim Fakoue,  sis à Mambanda, derrière le stade Nkomba – Bonaberi  dans l’arrondissement de Douala 4e.

Au menu des travaux de cette assemblée générale, le lancement officiel des activités de ladite organisation suivi de deux exposés axés respectivement sur la décentralisation et la sécurité sociale. Ce cercle de réflexion des élites de Bonaberi dont le bureau exécutif a été élu le 19 février 2019, se présente comme une excroissance du Rdpc, parti proche du pouvoir au Cameroun. Ceci au regard de la qualité des membres qui y siègent. Ils sont pour la plupart des présidents de sous – sections Rdpc du wouri 4. Ajoutés à cette famille politique, les forces vives de Bonaberi  sans distinction de tribu ou d’appartenance ethnique. A ce titre, le c.r.e.b s’est donné pour principale mission, le soutien inconditionnel au régime en place et par ricochet au Rassemblement démocratique du peuple camerounais et son président national Paul biya.

Selon le premier vice-président du creb, Siméon Ombede, ladite organisation qui vient de prendre corps à Bonaberi, constitue également une force politique en devenir  qui entend fédérer toutes les sensibilités, les énergies, pour une victoire écrasante du Rdpc lors des prochaines échéances électorales à Bonaberi. Seulement, la tête de proue de ce mouvement, Ibrahim Fakoue semble dissimuler les réelles ambitions du C.R.E.B pour des consultations électorales à à venir. “Nous sommes en train de travailler sur le terrain en attendant le moment opportun .c’est le comité central  qui va décider …nous sommes des légalistes .On respecte la discipline du parti…nous allons d’abord assurer notre base arrière avant de nous lancer sur le terrain .on ne saurait allé en guerre sans armes…vous savez ,avoir des ambitions c’est légitime…”tente d’expliquer le président exécutif sur le rôle qu’entend jouer son association dans la bataille électorale.

Au-delà de ses missions sur le terrain politique, le cercle de réflexion des élites de Bonaberi a été créé à l’effet d’apporter un appui considérable au développement de la localité de Bonaberi à travers l’action concrète et spontanée. D’après Biri Raymond membre du c.r.e.b, il est aussi question au sein de ce cercle de réflexion de conscientiser la jeunesse de Bonaberi délaissée à elle-même frappée par le chômage. De ce point de vue, le creb envisage mener des réflexions profondes devant aboutir sur des suggestions et recommandations qui seront par la suite diligentées vers les autorités compétentes. Dans cette lutte acharnée contre le mal être des jeunes, se greffe aussi un projet lié à l’assainissement de Bonaberi.

Cette assemblée générale ordinaire a également permis à l’antenne elecam de Douala 4 e d’inscrire un grand nombre de citoyens en âge de voter sur les listes électorales. L’opération qui s’est déroulée en toute quiétude  a d’ailleurs attiré beau monde.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de