La 2e édition du festival des cultures de l’ouest  démarre ce vendredi après-midi 10 Mai 2019 et s’achève demain samedi 11 Mai. A quelques heures du coup d’envoi, nous avons rencontré le président de la dynamique des élites de l’ouest de Bonaberi, Jean Paul Mbouna  pour avoir le cœur net sur l’état  des préparatifs.

A quelques heures du coup d’envois de ce grand rendez-vous culturel annuel  des peuples de l’ouest, quel est l’état  des préparatifs ?

Les préparatifs vont bon train. Le comité d’organisation est à pieds d’œuvre pour une réussite totale de cet événement. Je peux vous rassurer que tout se déroule sereinement jusqu’ici, malgré certaines difficultés rencontrées sur le terrain.

Ce festival est placé sous le prisme du vivre ensemble. pourquoi ce choix ?

Mais vous parlez du vivre ensemble… En ce moment où notre pays est secoué par une crise socio politique, c’est le moment idéal de rappeler à tous les camerounais, toute identité confondue, de repenser ce que nos parents ont œuvré pour l’unité nationale.il est surtout question que nous revenions à la case de départ .pour moi, le vivre ensemble est un rappel mémoire.

Quelle sera la plus grande attraction de ce festival de la culture Binam ?

Ceux qui viendront à ce festival vont découvrir le riche patrimoine  culturel et traditionnel des peuples de l’ouest qui se déploie à  Bonaberi. Nous importons le festival des cultures de l’ouest pour le ramener dans le littoral, afin que nos fils et filles n’oublient pas leur identité culturelle. A ce titre, nous souhaitons  aussi que nos frères des régions centre – Sud – Est, du Nord-ouest  du sud -ouest, et ceux qui nous hébergent notamment les sawas, viennent à cette grand-messe de la culture Binam, afin qu’ensemble nous vivions un moment de communion à l’esplanade du lycée polyvalent de Bonaberi.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de