Le promoteur de la maison de production JPS a été tué dans la nuit du 31 mars par des hommes lourdement armés.

La culture camerounaise est en deuil. Jean pierre Saah est passé de vie à trépas dans la nuit du 31 mars 2019 à son domicile au quartier Bonaberi dans le 4e arrondissement de la ville de Douala. D’après les informations recueillies sur place, des individus lourdement armés et non identifiés ont fait irruption dans la demeure de JPS aux environs de 22 heures et  n’ont pas hésité à l’étrangler. JPS revenait d’une rencontre avec des amis, à peine entré à son domicile, les malfrats lui intiment l’ordre de le suivre. Dans la maison, se trouve sa belle-mère. Les malfrats l’enferment dans une pièce. Ils conduisent JPS dans sa chambre, se servent de fils de couleur rouge et d’un pagne appartenant à l’épouse du Producteur pour l’étrangler. Ils le laissent raide mort sur le carreau, passent sa chambre au peigne fin, emportent plusieurs objets précieux, de l’argent liquide et le téléphone de la belle-mère. Ils repartent en prenant avec eux l’agent de sécurité du domicile de Jean Pierre Saah. C’est finalement les cris alertes de sa belle-mère qui vont éveiller la curiosité du voisinage. Le corps du célèbre promoteur a été déposé à la morgue de la garnison militaire de Douala. Une enquête est ouverte par les éléments de la police judiciaire du Littoral, pour retrouver les assassins et compredre le mobile de leur acte.

Lady ponce, Sergeo polo, Jean Pierre Essome, Nkodo Sitony, Ben Decca, Meiway, Ntoumba Minka, Chantal Ayissi sont parmi d’autres, des artistes que Jean Pierre Sah a su mettre en lumière.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de