Après une quarantaine d’années consacrée à la pratique du judo, Me Ernest Epangue par ailleurs président de la ligue régionale du judo pour le littoral, vient d’être honoré par la fédération camerounaise de judo pour ses loyaux et services rendus à cette discipline sportive. Ce grand Me de judo a été élevé au grade supérieur de ceinture noire 6e dan par le président de la fecajudo Me Alain christian kingue  Dihang.

La cérémonie de remise solennelle de ce grade spécial  et honorifique organisée en marge des awards de la ligue   régionale de judo s’est tenue le 08 juin 2019 au collège Lieberman de Douala en présence du bureau fédéral.” Il s’agit pour moi d’un titre d’encouragement. On doit vivre le judo au quotidien, chacun doit sentir le judo dans son fond intérieur. C’est une discipline sportive qui a un code moral intégrant tous les éléments de la vie. Reconnaît  l’heureux récipiendaire en mettant en exergue les valeurs  cardinales du judo. Ce 6e dan de judo que porte fièrement Me Ernest Epangue associé à son judogi (kimono judoka) est le résultat de beaucoup d’années de travail en faveur de la  promotion et du rayonnement de ce sport olympique dans le littoral. La preuve, le littoral est  l’un des creusets  du judo au Cameroun. Une vitalité  et un dynamisme qui se justifient  par la participation régulière,eclatante des  clubs du littoral aux compétitions fédérales et internationales sanctionnées généralement par de nombreuses  médailles.

Ce vétéran du judo  est  aussi  promoteur de fi judo .Il a organisé plusieurs fois le tournoi judo  baptisé Ippon  qui  se déroulait de manière rotative dans les différents départements de la région. Féru du judo, Me  Epangue envisage organiser un tournoi de judo au mois d’octobre prochain.

La passion pour  le judo.

C’est depuis  sa tendre enfance que  Me  Ernest Epangue a été piqué par le ” virus “du judo. Il a fait ses pas dans cette discipline sportive grâce à son premier Me dont il se souvient encore de son  prénom. Il s’agit de  Raymond, un frère des écoles chrétiennes, précise le président Ernest Epangue.

A titre de rappel, le judo est un sport de combat dérivé du jujitsu où la souplesse et la vitesse jouent un rôle prépondérant et qui consiste à utiliser la force de l’adversaire pour le déséquilibrer.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de