La classe politique camerounaise s’indigne de l’attitude de certains camerounais de la diaspora qui perturbent le séjour privé du président de la république en suisse. Pour l’homme politique pierre Moudoki, il s’agit d’une poignée d’individus qui veulent déstabiliser le pays à partir du vieux continent. C’est inacceptable.   Ce grand conseiller à la communauté urbaine de Douala s’est exprimé à ce sujet dans un entretien réalisé par votre journal.

Monsieur Moudoki, vous êtes sans doute au courant des mouvements qu’organisent depuis quelques jours la fameuse brigade anti- sardinard en suisse. Ces actions sont de nature à porter atteinte à l’institution présidentielle ?

Il s’agit des dissidents épris de mauvaise foi, dont l’objectif principal est de déstabiliser le Cameroun par  tout moyen. Des gens sont tapis dans l’ombre pour manipuler ces camerounais devenus hostiles au gouvernement en place. Il faut qu’ils comprennent que le Cameroun c’est notre pays. Un pays se développe par le travail et non par  le désordre. Exemple la Chine qui est aujourd’hui une grande puissance mondiale, s’est développée grâce au travail. Que ces camerounais se rangent dans le droit chemin, afin que nous puissions atteindre l’émergence à l’horizon 2035 tel que prôné par le président de la république.

Ces agitations des camerounais de la diaspora sont de nature à ternir l’image du pays?

Mais oui  Didier ! C’est de ça qu’il s’agit. Ils y’a des hommes politiques qui veulent accéder au pouvoir par des voies de déstabilisation. Je suis camerounais et je vais toujours défendre mon pays.il ne s’agit pas d’une affaire d’appartenance politique. Ceux qui veulent déstabiliser le Cameroun à partir de l’Europe sachent que leurs actes vont les rattraper. Ils seront aussi déstabilisés. Ces individus veulent attirer la sympathie de certains camerounais. Mais heureusement, les camerounais ont compris que ce sont des actes qui visent à nuire à notre pays.  Que ces agitateurs sachent qu’ils sont des camerounais. S’ils y’a déstabilisation au Cameroun, ils seront aussi déstabilisés. Ils ont les familles au Cameroun. Ils viendront répondre de leurs actes au Cameroun.

Peut- on comprendre l’attitude de ces camerounais devenus hostiles au régime de Yaoundé ?

Non.C’est pas tous les camerounais de la diaspora. C’est une poignée  d’individus. C’est à l’image du Mrc au Cameroun. Quand on dit que le Mrc descend dans la rue, ils sont combien? C’est pareil en Europe. Si le Rdpc descend dans la rue, vous allez voir la masse, un grand déploiement. Seulement, on ne peut pas jouer à ce jeu.Que ces agitateurs comprennent que c’est par les urnes qu’on peut gagner une élection. Ce sont de véritables vendeurs d’illusions. C’est très honteux de voir un groupuscule d’individus qui veulent créer le chao au Cameroun. Nous sommes soudés pour que notre pays ne sombre pas dans la guerre. Notre sous – sol est doublement riche. Nous avons tout, de l’or, du fer, le cobalt, l’uranium …le président Paul biya est un sage aujourd’hui. Il veut laisser le pays entre les mains de ceux qui méritent et non aux vendeurs d’illusions.

Au regard de la montée en puissance de ce mouvement hostile au pouvoir de Yaoundé, n’ya til pas nécessité d’ouvrir un dialogue avec ces camerounais afin de mieux saisir le sens de leurs revendications ?

Didier, ils n’ont pas de revendication .Ils ont un problème : la jalousie. Leur  feuille de route c’est quoi? Quand vous voulez qu’un pays change, dites aux camerounais que voilà ce que nous pouvons apporter pour que le pays avance. Par contre lorsqu’on leur pose les questions, ils disent que Biya doit partir…il est vieux .C’est ça leur problème. La politique appartient à ceux qui l’ont apprise .Un pays ne peut pas dialoguer avec les vandales qui ne sont pas organisés. Lorsque vous voulez un dialogue, il faut d’abord avoir un leader. Leur leader c’est qui? Lorsqu’on va dire c’est Maurice KAMTO, ils vont dire non. Biya doit partir par rapport à quoi ?il a été élu par la grande majorité des camerounais et qu’ils comprennent que c’est ça la démocratie.

Comment devrait réagir le gouvernement pour résoudre ce problème ?

Les autorités sont en train de travailler pour ça. Le président Biya veut la paix .il est un mendiant de la paix. Sachons que ce pays appartient à nous tous. Le Cameroun est un pays libre, souverain, et démocratique. Nous sommes un pays de droit et le président n’est pas sourd au dialogue.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de