À l’approche de la fête de Ramadan, les tailleurs et commerçants de la capitale économique connaissent une affluence des clients.

IL est 7h30 ce vendredi 31 mai 2019, au marché central de Douala les ateliers de coutures ont déjà ouverts leurs portes. Assis derrière leurs machines, les tailleurs s’activent pour livrer les commandes à temps. Les clients se bousculent chacun veut se rassurer que son vêtement sera livrer avant le Jour-j.  Bazin, wax et bien d’autres sont entre autre les tissus les plus sollicités en ce moment: <<  on reçoit les commandes tous les jours. Nous sommes saturés par le travail, les clients demandent surtout le Bazin et le wax. On espère pouvoir les livrer les habits à temps>>. Affirme Mahomet tailleur.

Fatima est venue donnée son pagne:<< c’est aujourd’hui que je donne mon tissu parce que je n’avais pas encore acheté. J’ai choisi un bon modèle, je veux être très belle ce jour>>. Confie-t-elle.

Côté commerçants, ambiance est bonne les demandes se multiplient << le marché passe pour le moment, je vends tous types de tissu. Les prix varient en fonction de matière, on a les ensembles de 10mil, 50mil, 100mil>>. Ibrahim commerçant.

Pour donner une belle couleur à la célébration, les fidèles musulmans seront vêtus de leur plus beaux habits et rassurent que la fête sera une réussite

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de