Près de 85 compagnies routières de transport interurbain avait été suspendues en mars dernier. Mais nombreuses d’entre elles continuent à exercer en toute illégalité. La phase de sensibilisation est passée selon les autorités. A Maroua, certains passagers de National Voyages ont vu leur voyage stopper net par le Gouverneur de la Région de l’Extrême-Nord. Le véhicule ne disposait d’aucun bordereau, le chauffeur lui, n’avait aucune pièce d’identité, de même que les trois-quarts de ses passagers. Un véhicule qui avait pourtant, réussi le miracle de franchir 12 points de contrôle de Police et de Gendarmerie. Midjiyawa Barkary, navait eu d’autre choix, que d’envoyer le véhicule en fourrière et de faire placer le chauffeur en garde-à-vue. National Voyages, une agence qui relais la ville de Gaklé près de la frontière avec le Nigeria, fait partie des compagnies suspendues par le Ministère des transports.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de