un élève sauvagement agressé le 17 avril dernier , par son camarade au lycée de bonaberi.

Les établissements de la ville de Douala souffrent d’un incivisme caractérisé depuis l’année académique 2018-2019. Après le décès du jeune Bleriot TSANOU, poignardé à mort le 26 mars dernier par son camarade, un autre cas de violence qui vient alourdit la liste ,est celui du lycée de bonaberi ou un élève à été frappé par son camarade à l’aide d’une latte sur laquelle était accroché un clou.

L’élève gravement blessé, est sous soins intensifs à l’hôpital de bonassama dans le 4ème arrondissement de la ville de Douala.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de